Cegedim ouvre demain la souscription de sa levée de fonds

le 23/11/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’augmentation de capital avec DPS à laquelle participera le FSI se fera sur la base d’une action nouvelle pour deux anciennes

Le coup d’envoi sera donné demain matin. Et comme l’a précisé Cegedim vendredi, son augmentation de capital avec DPS sera ouverte jusqu’au 4 décembre. Dans le détail, cette opération présentée dès la fin du mois dernier (L’Agefi du 29 octobre) se fera sur la base d’une action nouvelle pour deux détenues.

Souhaitant lever 180 millions d’euros, Cegedim a donc fixé le prix d’émission à 38,70 euros. Sur la base du cours du 18 novembre de 66,53 euros (la référence présentée par le groupe), le DPS est évalué à 9,28 euros et la décote sur cours ex-droit à 32,4%. D’où une dilution réelle de 22,5% pour un actionnaire voulant réaliser une opération blanche. Mais il va de soi que ce chiffre n’est pas figé et dépendra du niveau du DPS (détaché demain matin). Vendredi, l’action ayant un temps atteint 68,45 euros, la valeur théorique du DPS a grimpé jusqu’à 9,92 euros limitant la dilution potentielle réelle à 22%.

Comme déjà annoncé, le FSI participera à cette opération dirigée par Calyon et SG CIB. Au préalable, il reprendra à la holding FCB 15% du capital pour 90 millions d’euros et souscrira à hauteur de ses droits. La holding de la famille Labrune réinvestira ces 90 millions pour souscrire à son tour à hauteur de ses droits (52,14%). Elle pourra même aller au-delà pour garantir une souscription totale de 75%. FCB est donc susceptible d’engager au maximum 18 millions de plus que les 90 versés par le FSI. La holding procèdera pour cela par compensation d’une partie de sa créance sur Cegedim au titre d’un contrat de prêt conclu en 2007. Comme l'a précisé le groupe à L'Agefi, le montant de cette créance est de 50 millions d'euros.

A lire aussi