Auplata innove en matière d’émission obligataire

le 20/01/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’exploitant de mines d’or propose dès aujourd’hui au public des obligations dont le coupon sera indexé sur le cours du métal jaune

Investir dans l’obligataire en bénéficiant d’un levier sur le cours de l’or. C’est ce que propose à partir d’aujourd’hui Auplata. Si le montant de l’opération projetée par l’exploitant de mines en Guyane reste anecdotique (7 millions d’euros), sa structure est en revanche innovante. Les titres offerts au public (sur Alternext) jusqu’au 22 février porteront en effet un coupon variable en fonction du cours de l’once d’or (voir tableau).

Après un versement à taux fixe la première année (8%), les obligations d’une maturité de 5 ans bénéficieront par la suite d’un coupon plancher de 6% auquel s’ajoutera un taux variable si le cours moyen de l’once d’or dépasse les 1.000 dollars sur la période considérée.

Exemple, si en année 2, l’once reste à ses niveaux actuels de 1.130 dollars, l’investisseur touchera un coupon annuel de 8%. Soit pour l’émetteur un surcoût de 140.000 euros. Ce montage reviendra donc à attribuer à l’obligataire une part du surplus de revenus engrangés en cas de hausse de l’or.

Bien entendu, cette répartition dépendra de divers facteurs comme les volumes traités par le groupe et l’euro/dollar. Mais il est possible de s’en faire une idée sur la base du taux de change actuel (1,4276) et des ventes d’or envisageables en 2009 (241 kg sur 11 mois, soit 263 kg en annualisé).

Au cours actuels (1.130 dollars l’once), les obligataires recevraient donc 140.000 euros de rémunération supplémentaire tandis que, selon nos calculs, le groupe réaliserait 845.000 euros de surplus de recettes (par rapport au prix référence de 1.000 dollars l’once). Soit un taux de reversement de 16,5 %. Ce taux diminuerait progressivement avec une once prenant de la valeur. Il serait voisin de 7 % à 1.800 dollars l’once.

A lire aussi