Amadeus annonce son retour en Bourse

le 24/03/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Au moins 25 % du capital sera offert au marché madrilène d’ici à la fin juin. Les estimations de valorisation fluctuent entre 7 et 9 milliards d’euros

L’introduction en Bourse d’Amadeus n’est plus une Arlésienne. Hier, la centrale de réservation a officiellement annoncé son retour en Bourse au premier semestre, «en fonction des conditions de marché», selon la formule consacrée.

Le groupe compte lever à Madrid 910 millions d’euros par augmentation de capital afin de réduire sa dette, de 3,29 milliards d’euros à fin 2009. Toutes choses égales par ailleurs cela devrait donc lui permettre selon nos calculs de ramener son ratio de dette sur Ebitda de 3,6 à fin 2009 à 2,7 après l’opération.

Amadeus ajoute que le flottant sera au minimum de 25%. En déduire que le groupe s’évalue autour de 6 milliards d’euros en valeur d’entreprise serait toutefois hâtif. Car Amadeus prévoit en parallèle la cession de titres «par les actionnaires actuels». Aujourd’hui, BC Partners et Cinven contrôlent 52,8% du capital, Air France-KLM 23,1%, Lufthansa 11,6% et Iberia 11,6% également.

Le communiqué n’en dit pas plus. Mais les estimations qui circulent permettent de se faire une idée de la taille totale que pourrait atteindre l’opération. Jusqu’ici, le marché a évoqué une valorisation de 7 à 9 milliards d’euros, soit 7,8 à 10 fois l’Ebitda (excédent brut d'exploitation) 2009. La société avait été reprise en 2005 à un prix la valorisant 4,3 milliards.

Sur la base d’une moyenne de 8 milliards, les titres issus de l’augmentation de capital représenteraient 16,2% du groupe, laissant de la place pour une cession de blocs (voir tableau). Avec un flottant de 25%, elle se situerait à 495 millions d’euros. Mais en supposant une ouverture à 30%, comme cela a déjà été évoqué, le reclassement pourrait grimper à 775 millions, portant le total du placement à 1,7 milliard.

A lire aussi