Air France-KLM profite à son tour de la fenêtre sur les convertibles

le 19/06/2009 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’émission pourra atteindre 661 millions d’euros. Le coupon sera situé entre 1,86 % et 2,36 % au-dessus du taux de swap de même maturité

Le boom des convertibles se poursuit. Hier, Air France-KLM (AF) a annoncé à son tour une émission d’« Oceane » de 575 millions (pouvant être portée à 661 millions) afin de financer sa flotte.

Contrairement aux dernières émissions sorties sur le marché, le groupe n’a pas donné les modalités définitives à l’issue du placement auprès des institutionnels. Cela tient au processus retenu, accordant une priorité aux actionnaires jusqu’au 22 juin (l’Etat a déjà annoncé sa participation à hauteur de 15,7 %).

Les modalités ne seront donc arrêtées que le 23 juin. Reste que les indications fournies sont dans la moyenne des opérations placées ces derniers temps avec une prime comprise entre 30 % et 35 %. Pour le coupon, AF a choisi de ne pas donner de fourchette ferme mais une fourchette liée à un taux de référence qui sera également fixé à l’issue de la journée du 22 juin. Il propose de verser pour ces titres d’échéance 1er avril 2015 entre 1,86 % et 2,36 % au-dessus du taux de swap de 5,76 ans, lequel sera obtenu par interpolation linéaire des taux à 5 ans et 6 ans. Sur la base des taux d’hier soir, la fourchette serait de 5,03 à 5,53%.

En attendant le 23 juin, il est également possible de se faire une idée des conséquences de cette émission sur le capital du groupe. Sur la base du cours de clôture d’hier soir (9,31 euros), l’opération pourrait à l’extrême entraîner selon nos calculs la création de 52,6 à 54,6 millions d’actions (l’échange sera possible dès le 6 août 2009). D’où une dilution voisine de 15 % (voir tableau). Raymond James soulignait d’ailleurs hier, « la nécessité de souscrire pour éviter d’être dilué ».

A lire aussi