Areva prévoit de provisionner un montant significatif au quatrième trimestre

le 30/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le spécialiste du nucléaire va supprimer 2.700 postes en France d’ici à 2017. Il progresse sur les cessions d’actifs, notamment celle de sa filiale Canberra.

Areva est loin d’être sorti de l’ornière mais se félicite des progrès accomplis. «Grâce aux actions entreprises, le rythme de notre consommation de cash s’est nettement ralenti par rapport à ce qui avait été anticipé, si bien que nous nous donnons désormais l’objectif de terminer l’année proche...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi