Velocita veut se construire une place sur le marché français de l’énergie

le 14/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Créée en 2011 par le fonds britannique Riverstone, la société prévoit d’investir 400 millions d’euros en France, essentiellement dans l’éolien.

La centrale de cinq éoliennes inaugurée hier par Velocita Energy dans le Doubs deviendra d’ici quelques mois le plus grand ensemble d’énergie éolienne français. La société créée en 2011 par le fonds d’infrastructures britannique Riverstone prévoit d’ajouter 6 machines supplémentaires d’ici à 2018...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi