L’Etat et Bpifrance discutent des modalités d’ouverture du capital du LFB

le 14/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La loi Macron autorise l’entrée de la banque publique au capital du laboratoire pharmaceutique. Mais les contours de l’opération ne sont toujours pas arrêtés.

Prévue dans le cadre de la loi Macron, l’ouverture du capital du Laboratoire du fractionnement et des biotechnologies (LFB), le seul fabricant de médicament français entièrement détenu par l’Etat, avait suscité un vif débat parlementaire. Elle est aujourd’hui à l’origine de négociations nourries...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi