DSV ne cède pas à la pression et ne relève pas son offre sur UTi

le 14/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Des avocats américains se demandent si les administrateurs de la cible ont manqué à leurs devoirs en approuvant l’offre du groupe danois.

Du rififi chez UTi Worldwide. Vendredi dernier, le conseil d’administration du groupe américain de logistique a approuvé à l’unanimité son rachat par le transporteur et logisticien danois DSV. Ce dernier offre 7,10 dollars en numéraire par action UTi, soit une prime de 50% sur le cours de la...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi