L’Etat est indemnisé contre la baisse du cours de l’action Renault

le 09/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’APE a commencé à dénouer en numéraire les options signées en avril pour monter au capital du constructeur. Il reste propriétaire des actions mais touche la différence de prix.

Compte tenu de la baisse de 13,8% du cours de l’action Renault depuis le mois d’avril, l’Etat n’est pas en mesure de revendre le bloc de 4,73% constitué à cette époque dans le but de faire voter lors de l’assemblée générale du constructeur la résolution sur les droits de vote double. Il serait en...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi