L’enquête sur Uramin est élargie à des faits de délit d’initié

le 02/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L’enquête sur les conditions du rachat en 2007 de la société minière canadienne Uramin par le groupe nucléaire français Areva a été élargie début septembre à des faits présumés de délit d’initié, a indiqué vendredi une source judiciaire à Reuters. Le Parquet national financier (PNF) a délivré un...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi