Engie pâtit de plus en plus de l’arrêt de ses centrales nucléaires belges

le 02/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Pour la troisième fois en deux ans, l’ex-GDF Suez lance un avertissement. Il vise désormais un résultat net récurrent 2015 de 2,75 à 3,05 milliards d’euros.

Coup dur pour Engie (ex GDF Suez). Lanterne rouge du CAC 40 (-3,39% à 13,95 euros), l’énergéticien lance un nouvel avertissement sur ses résultats 2015 en raison de la poursuite de l’arrêt de deux de ses centrales nucléaires belges, qui auraient dû redémarrer le 1er novembre 2015. Sa filiale...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi