L’augmentation de capital de Glencore fait grincer des dents

le 21/09/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Deux associations d’investisseurs britanniques regrettent l’absence de droit préférentiels pour les actionnaires, à l’opposé des principes de la Place.

En lançant une augmentation de capital de 2,5 milliards de dollars, Glencore n’a pas amélioré son image auprès d’une partie de ses investisseurs. Déjà régulièrement critiqué pour une gouvernance peu transparente, le courtier en matières premières s’est attiré les foudres en n’accordant aucun...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi