L’Australie menace le projet de fusion entre Shell et BG Group

le 18/09/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’autorité locale craint que ce rapprochement conduise à réduire la concurrence et donc à augmenter les prix du gaz sur son marché domestique.

Coup dur pour Royal Dutch Shell. Le projet de rachat de son concurrent BG Group pour 47 milliards de livres (64 milliards d’euros), annoncé en avril dernier, est menacé par le régulateur australien de la concurrence. Alors que les autorités antitrust américaines ont donné dès le mois de juin leur...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi