Shell n’a pas l’intention de renoncer à acquérir BG

le 14/09/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans un entretien au quotidien, Ben Van Beurden, directeur général du géant pétrolier, juge que les risques d’un échec du rachat du groupe gazier BG sont largement surévalués par le marché, aucun actionnaire n’ayant jusqu’ici émis un avis négatif sur cette acquisition de 43 milliards de livres (58,5 milliards d’euros) qui devrait être bouclée au début de l’an prochain. Il indique être en bonne voie pour obtenir l’aval réglementaire en Chine et réitère son engagement de verser un dividende de 1,88 dollar par action cette année, puis un montant au moins équivalent pour 2016. Il prévoit à moyen terme un prix plancher du pétrole de 70 dollars le baril.

A lire aussi