Les marchés émergents freinent la croissance de la publicité

le 14/09/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le ralentissement économique en Chine, en Russie et au Brésil va freiner le marché publicitaire mondial cette année, a estimé lundi le cabinet d’études spécialisé Zenith Optimedia, qui a réduit de 0,2 point, à 4%, son estimation de la croissance des investissements publicitaires. La filiale de Publicis s’attend à ce que l’Amérique du Nord, l’Europe et le Japon contribuent davantage à la croissance globale cette année que les marchés émergents, pour la première fois depuis 2006. La croissance devrait remonter à 5% en 2016 grâce aux Jeux olympiques au Brésil et à l’élection présidentielle américaine. L’année prochaine devrait par ailleurs voir le chiffre d’affaires de la publicité sur mobile dépasser pour la première fois celui de la presse écrite, avec 12,4% des dépenses publicitaires globales contre 11,9%.

A lire aussi