Edenred cherche son nouveau directeur financier

le 14/09/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe de services prépayés annonce l’arrivée de Bertrand Dumazy comme PDG, et le départ du directeur financier Loïc Jenouvrier, qui rejoint Global Blue.

Surprise. A l’occasion de la nomination du nouveau PDG d’Edenred, Bertrand Dumazy, très attendue depuis l’annonce imprévue, mi-mai, du départ de Jacques Stern, le groupe de services prépayés prévient également le marché que son directeur général finances et juridique, Loïc Jenouvrier, va quitter le groupe. Selon la formule consacrée, il «a décidé de donner une nouvelle orientation à sa carrière professionnelle» après sept années passées dans le groupe.

Avec Jacques Stern, Loïc Jenouvrier a été l’artisan de la création d’Edenred, né en juin 2010 de la scission du groupe hôtelier Accor. Le tandem qui travaille ensemble depuis plus de vingt ans ne va pas s’arrêter de sitôt. En effet, Loïc Jenouvrier rejoindra Jacques Stern chez Global Blue, spécialiste de la détaxe touristique, dans les prochaines semaines, selon une source proche du dossier.

Avant de quitter Edenred, d’ici la fin de l’année, Loïc Jenouvrier accompagnera Bertrand Dumazy dans sa prise de fonctions, au plus tard fin octobre. Depuis début août, l’intérim est assuré par Nadra Moussalem, directeur exécutif de Colony Capital et administrateur d’Edenred. Le groupe a déjà mandaté un cabinet de recrutement pour trouver le futur directeur financier, qui ne sera pas issu de l’interne.

En attendant, le marché n’a pas apprécié cette démission surprise. Edenred a perdu 5,28% à 15,97 euros vendredi, après avoir déjà cédé 4,75% la veille en raison de son exposition au Brésil. Depuis le début de l’année, l’action perd 30%, alors que le SBF 120 progresse de 6%.

Avec l’arrivée de Bertrand Dumazy, «c’est une nouvelle étape de l’histoire d’Edenred qui s’ouvre, a commenté Nadra Moussalem. Bertrand dispose d’une expérience riche et diversifiée qui permettra au groupe de créer de la valeur tout en poursuivant son développement». L’actuel directeur général adjoint de Materis, participation de Wendel, a non seulement l’expérience de fonds d’investissement au capital (Colony Capital détient 11,1% des titres d’Edenred), mais aussi de la technologie, comme PDG de Neopost France puis directeur financier du groupe Neopost. Il devra accompagner la croissance du groupe de services prépayés, autant en matière d’innovation et de numérique, que de développement géographique.

«Les compétences internationales, diversifiées, et digitales de Bertrand Dumazy seront certainement des atouts pour diriger le groupe dans sa transformation numérique», note CM-CIC.

A lire aussi