Stéphane Richard conteste sa mise en examen

le 22/05/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le PDG d'Orange, Stéphane Richard, «réfute fermement les mises en cause dont il fait l'objet» dans le dossier Tapie, a déclaré une porte-parole de l'opérateur télécoms, après sa nouvelle mise en examen hier pour complicité de détournement de fonds publics. «Cette affaire ne concerne en rien Orange, a ajouté la porte-parole. Cette procédure n'interfère pas avec la capacité de Stéphane Richard à diriger le groupe». Stéphane Richard était directeur de cabinet de la ministre de l'Economie Christine Lagarde au moment de l'arbitrage controversé qui a octroyé 403 millions d'euros à Bernard Tapie en 2008. La cour d'appel de Paris a annulé en février dernier l'arbitrage qui soldait le litige entre Bernard Tapie et le Crédit lyonnais sur la revente d'Adidas, ouvrant la voie à un procès sur le fond qui se tiendra le 29 septembre. Stéphane Richard avait déjà été mis en examen pour escroquerie en bande organisée dans ce même dossier en juin 2013; les juges soupçonnent un simulacre d'arbitrage.

A lire aussi