La SNCM s'interroge sur le rôle de La Méridionale

le 22/05/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les repreneurs en lice pour la SNCM (filiale de Transdev) ont présenté de nouvelles offres reprenant entre 780 et 900 collaborateurs, a annoncé hier la compagnie maritime. La justice doit les étudier le 27 mai. Il s'agit de l'américain Baja Ferries, la société Med Partners de Christian Garin (ex-président du port de Marseille) et le transporteur Patrick Rocca. Mais la SNCM s'interroge sur l'attitude de la Compagnie méridionale de navigation, à laquelle elle est associée pour assurer la délégation de service public (DSP). «Les offres reçues hier ont pris en compte les demandes de Bruxelles et envisagent une sous-délégation de la DSP. La Corse devra donc exiger de la Méridionale qu'elle travaille avec le repreneur désigné», souligne la SNCM. Mais «en indiquant [...] qu'il entendait participer au choix du repreneur de la SNCM et attendre la rentrée de septembre pour se décider, le président de la Méridionale [...] fait courir le risque d'un échec du processus de reprise», poursuit-elle.

A lire aussi