L'acquisition d'Altice aux USA fait retomber la spéculation en France

le 20/05/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L’annonce de l’acquisition par Altice, actionnaire majoritaire de Numericable-SFR, du câblo-opérateur américain Suddenlink fait retomber la spéculation sur une possible concentration du marché français. Altice a régulièrement évoqué son intérêt pour un rachat de Bouygues Telecom, ce qui permettrait de faire passer le nombre d'opérateurs de téléphonie mobile en France de 4 à 3. Mais en se lançant dans une acquisition de 9,1 milliards de dollars aux Etats-Unis, le groupe de Patrick Drahi risque d'avoir du mal à mener de front une opération de taille en France. Les valeurs télécoms françaises comptent ainsi mercredi matin parmi les plus fortes baisses du SBF 120. Bouygues perd 1,88%, Orange 1,24%, Numericable-SFR 1,94% et Iliad 1,86%. En revanche, à la Bourse d'Amsterdam, le cours de l'action Altice bondit de 7,57%.

A lire aussi