Les déboires d’Electrabel pèsent sur les prévisions d’Engie

le 13/05/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Engie (ex-GDF Suez) subit de plein fouet la prolongation jusqu'en novembre de l’arrêt des deux centrales nucléaires belges d'Electrabel, Doel 3 et Tihange 2, pour raisons de sécurité. L'impact de ce délai est estimé sur le résultat net récurrent part du groupe à 40 millions d'euros par mois. Engie a ainsi indiqué qu'il tablait désormais pour 2015 sur un résultat net récurrent part du groupe de 2,85 à 3,15 milliards d'euros, à climat moyen en France, contre 3 à 3,3 milliards visés précédemment. Engie a confirmé qu'un dividende minimum de 1 euro par action sera versé au titre de 2015, avec un acompte sur dividende de 0,50 euro par action.

A lire aussi