Alcatel-Lucent ne voit pas de raison à changer les termes du rachat par Nokia

le 07/05/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le chiffre d'affaires d’Alcatel-Lucent a progressé de 9% en données publiées pour s'établir à 3,23 milliards d'euros au premier trimestre. La société a toutefois basculé dans le rouge en accusant une perte nette part du groupe de 72 millions d'euros alors que sa marge brute s'est améliorée pour ressortir à 34,6%. A l'annonce de ces résultats plus positifs que ceux de Nokia, le directeur général d'Alcatel-Lucent, Michel Combes, a balayé l’idée de renégocier le rachat de la société par le finlandais. "Il n'y a aucune raison à un quelconque changement", a lancé Michel Combes.

A lire aussi