Le parquet ouvre une information judiciaire dans le dossier Uramin

le 06/05/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le parquet national financier a ouvert une information judiciaire contre X sur d'éventuelles commissions versées par le groupe nucléaire français Areva à l'Etat centrafricain lors du rachat en 2007 de la société de mines canadienne Uramin. Cette procédure a été ouverte le 27 mars dernier pour «corruption d'agent public étranger et de personnes privées, détournement de fonds publics, abus de confiance, faux, blanchiment, complicité et recel», précise une source judiciaire à Reuters, confirmant une information du Canard enchaîné. Elle fait suite au dépôt d'une plainte déposée en novembre 2014 à Paris par le gouvernement de Centrafrique sur d'éventuels détournements de fonds auxquels se seraient livrés l'ex-président François Bozizé, renversé en mars 2013, et son entourage. Areva n'est pas visé par cette plainte, a déclaré un porte-parole du groupe nucléaire.

A lire aussi