Nokia évoque la possibilité de ne pas vendre Here

le 05/05/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Nokia met la pression sur les prétendants à l'achat de Here. Il pourrait décider de conserver sa filiale de cartographie, pour laquelle il étudie actuellement différentes options, déclare aujourd'hui son président lors de l'assemblée générale du groupe finlandais. Nokia a confirmé le mois dernier qu'il envisageait une cession de Here, après l'annonce de son OPA sur son concurrent franco-américain Alcatel-Lucent. La filiale, qui pourrait être valorisée à près de 7 milliards d'euros selon certaines estimations, susciterait aussi bien l'intérêt de constructeurs automobiles que de spécialistes des services internet comme Facebook ou encore du service de voiturage avec chauffeur Uber. «Soyons clairs: l'examen n'aboutira pas forcément à la vente. Nous croyons fermement en la possibilité de développer Here au sein de Nokia; il s'agit avant tout de trouver pour Here la meilleure possibilité de créer de la valeur», a expliqué Risto Siilasmaa, le président de Nokia.

A lire aussi