Carmat devrait publier un communiqué après la clôture de la Bourse

le 05/05/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Carmat a demandé mardi la suspension de la cotation de son titre à la Bourse de Paris au lendemain de l'annonce de la mort du deuxième patient greffé avec son coeur artificiel. Ce patient de 69 ans est décédé le 2 mai. Il avait été opéré le 5 août au CHU de Nantes (Loire-Atlantique). Le premier greffé est mort le 2 mars 2014, 74 jours après l'implantation. Un troisième patient a été récemment greffé.

La suspension de cotation devrait durer toute la journée afin de laisser le temps aux équipes médicales de se pencher sur les raisons qui ont provoqué le décès, a indiqué à Reuters une source proche de Carmat. Le CHU, dans un communiqué, explique de son côté que le patient a été hospitalisé à Nantes le 1er mai à la suite d'une insuffisance circulatoire qui a conduit l'équipe médico-chirurgicale à le placer sous assistance cardio-respiratoire en unité de réanimation. "En dépit d'une opération réalisée le 2 mai et qui a permis de rétablir la circulation sanguine, le patient est décédé samedi 2 mai en fin d'après-midi."

A lire aussi