Parrot perd une bataille de brevets aux Etats-Unis

le 04/05/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le groupe Parrot a annoncé lundi avoir été condamné en première instance par un jury américain à verser 7,8 millions de dollars (6,95 millions d'euros) de dommages et intérêts dans le cadre d'un procès qui l'oppose à la société américaine Drone Technologies. L'entreprise spécialisée dans les drones civils et les systèmes de communications sans fil pour l'automobile précise dans un communiqué avoir été condamnée avec sa filiale américaine à verser 3,8 millions de dollars au titre de dommages et intérêts passés et 4 millions pour des dommages-intérêts futurs. Le groupe rappelle que Drone Technologies a initié en janvier 2014 une action en prétendant détenir deux brevets que Parrot enfreindrait avec sa gamme de drones de loisir, tout en précisant que ce litige ne concernait que le marché américain.

A lire aussi