Le Rafale triple la mise au Qatar

le 30/04/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Dassault Aviation

Après l'Egypte et l'Inde, Dassault Aviation signe un troisième contrat d'exportation du Rafale. Le Qatar va commander 24 avions de combat français. Ils seront équipés de missiles fournis par MBDA, la filiale d'Airbus Group, a annoncé l'Elysée en milieu de matinée. Le contrat représente un montant total de 6,3 milliards d'euros, a précisé le ministère de la Défense. Le contrat comprendrait des options pour 12 autres Rafale. La signature aura lieu le 4 mai à Doha, au Qatar, en présence de François Hollande. Safran (moteurs), Thales (électronique embarquée) ainsi que plusieurs dizaines de sous-traitants profiteront des retombées de cette commande.

Au total, les 3 contrats signés depuis le début de l'année portent sur 84 avions pour un montant total estimé, armement compris, de plus de 15 milliards d'euros. Ils apportent une bouffée d'air aux finances publiques françaises. Les commandes passées par l'Egypte et l'Inde avaient permis de compenser la baisse des livraisons de Rafale à l'armée française, permettant ainsi de pérenniser la chaîne industrielle de l'avion de chasse au-delà de 2018, date de la fin de la livraison à l'armée française des 180 appareils commandés.

Le contrat avec le Qatar pourrait être de nature à relancer les discussions avec les Emirats arabes unis pour une fourniture qui pourrait aller jusqu'à 60 avions et susciter l'attention du Koweït, ces deux pays ayant intérêt à avoir une flotte cohérente avec celle du Qatar voisin, ont indiqué à Reuters des sources industrielles. Par ailleurs, la France discute toujours avec la Malaisie sur un total de 16 Rafale.

A lire aussi