Applied Materials et Tokyo Electron renoncent à leur fusion

le 27/04/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Applied Materials et Tokyo Electron ont annoncé l'abandon de leur projet de fusion, une opération avoisinant les 10 milliards de dollars, en raison des problèmes de concurrence soulevés par les autorités américaines. L'américain Applied Materials, leader mondial des équipementiers pour l'industrie des semi-conducteurs, et son concurrent japonais, numéro trois du secteur, avaient décidé en septembre 2013 de fusionner via un échange d'actions pour faire face aux difficultés du secteur. Les deux parties se sont entendues pour ne verser aucune pénalité et vont lancer des programmes de rachat d'actions.

A lire aussi