Bruxelles autorise Altice à racheter les actifs portugais d'Oi

le 20/04/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La Commission européenne a autorisé Altice à racheter les actifs portugais de l'opérateur télécom brésilien Oi pour 7,4 milliards d'euros à condition que l'entreprise luxembourgeoise cède ses propres activités au Portugal pour cause de manque de concurrence. Altice accepte de céder ses deux filiales portugaises: Cabovisao, pour l'internet et la téléphonie fixe des particuliers et ONI, pour les professionnels. Pour Oi, la cession de ses actifs marque le dénouement d'une fusion ratée avec Portugal Telecom, qui visait à créer un opérateur transatlantique majeur dans le monde lusophone avec plus de 100 millions de clients.

A lire aussi