ThyssenKrupp aurait choisi de vendre ses alliages au fonds LGV

le 15/04/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

ThyssenKrupp a décidé de vendre sa division VDM d'alliages de hautes performances au fonds de capital-investissement new-yorkais Lindsay Goldberg Vogel (LGV) pour environ 500 millions d'euros, rapporte le Handelsblatt. Citant des sources proches de ThyssenKrupp, le quotidien économique allemand écrit que LGV l'a emporté sur le sidérurgiste luxembourgeois Aperam et un consortium dirigé par l'ancien patron de l'acier Benedikt Niemeyer. LGV a été fondé par l'ancien président du directoire de ThyssenKrupp, Dieter Vogel.

Toutefois, Wilhelm Segerath, le président du comité d'entreprise sidérurgiste allemand, a déclaré que les discussions portant sur la vente de VDM n'étaient pas conclues. Il a ajouté qu'elles portaient sur des garanties sur l'emploi. Les représentants du personnel de VDM doivent donner leur aval.

A lire aussi