BHP et Rio Tinto sont mis en cause par le Sénat australien sur leur fiscalité

le 10/04/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

BHP Billiton et Rio Tinto, les deux plus grands groupes miniers d'Australie, ont dû s'expliquer au Sénat australien dans le cadre d'une vaste enquête sur les pratiques fiscales des multinationales. L'Australian Financial Review avait rapporté que les deux groupes parvenaient chaque année à économiser plus de 750 millions de dollars australiens (528 millions d'euros) en impôts en transférant une partie de leurs bénéfices vers des filiales commerciales à Singapour. Les deux groupes justifient l'existence de ces sociétés par la proximité avec leurs grands clients asiatiques et l'accès à une main d'oeuvre qualifiée.

A lire aussi