Le procès des délits d'initiés présumés chez Airbus reprendra le 11 mai

le 09/04/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le procès des délits d'initiés présumés chez EADS, devenu Airbus Group, devrait reprendre le 11 mai prochain, après un arrêt du Conseil constitutionnel jugeant non conforme à la Constitution le cumul de poursuites pénales et administratives en matière d’affaires boursières, a appris Reuters auprès de l'avocat d'un plaignant. L'affaire doit en tout état de cause revenir devant le tribunal et l'action publique pourrait continuer concernant certains prévenus. Sept anciens et actuels responsables d'EADS ainsi que ses deux ex-actionnaires, Daimler et Lagardère, sont poursuivis dans ce dossier pour la réalisation d’importantes plus-values en 2006.

A lire aussi