Shell mise sur le gaz en rachetant BG pour 47 milliards de livres

le 08/04/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Shell mise sur le gaz en rachetant BG pour 47 milliards de livres

Royal Dutch Shell a annoncé le rachat de BG Group pour 47 milliards de livres (64,3 milliards d'euros), première méga-fusion dans le secteur pétrolier depuis des années. Shell et BG ont expliqué que l'offre d'achat combinerait du cash et des titres valorisant chaque action BG à 1.350 pence, soit une prime de 52% sur le cours de Bourse moyen des 90 dernières séances. Les actionnaires de BG Group détiendront environ 19% de l'entité fusionnée.

L'action BG a flambé de 42% en ouverture de la Bourse de Londres pour prendre de nouveau 39% une demi-heure plus tard. Shell versera un dividende de 1,88 dollar par action ordinaire en 2015 et doit lancer un programme de rachat de titres d'au moins 25 milliards de dollars sur la période 2017-2020. Le groupe portera le montant global de ses cessions d'actifs à 30 milliards de dol

Depuis la mi-juin, l'action BG avait perdu près de 28% et l'action Shell 3,3% à Amsterdam. Dans le même temps l'indice FTSE pétrolier et gazier avait cédé 17,2%, principalement en raison de la chute des cours du baril. L'opération - la plus importante dans le monde depuis le début de l'année, tous secteurs confondus - doit donner à Shell un accès aux gisements de BG au Brésil, en Afrique de l'est, en Australie, au Kazakhstan et en Egypte, dont certains figurent parmi les projets les plus ambitieux du monde dans le gaz naturel liquéfié (GNL).

A lire aussi