Areva détecte un défaut de fabrication sur l'EPR de Flamanville

le 07/04/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'autorité de sûreté nucléaire (ASN) française a annoncé mardi avoir été informée par le groupe Areva d'une anomalie de la composition de l'acier dans certaines zones du couvercle et du fond de la cuve du réacteur nucléaire de l'EPR de Flamanville (Manche). Dans un communiqué, l'autorité précise que des tests réalisés fin 2014 par le groupe nucléaire ont démontré «la présence d'une zone présentant une concentration importante en carbone et conduisant à des valeurs de résilience mécanique plus faibles qu'attendues». Areva prévoit de réaliser à partir d'avril 2015 une nouvelle campagne d'essais afin de connaître précisément la localisation de la zone concernée ainsi que ses propriétés mécaniques. Dans un communiqué commun, EDF et Areva s'engagent à apporter à l'ASN «toutes les informations permettant de démontrer la sûreté et la qualité des équipements concernés», ajoutant que les travaux du chantier de Flamanville se poursuivent.

A lire aussi