L'AMF interpelle Vivendi sur sa communication financière à l’égard de PSAM

le 02/04/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'Autorité des marchés financiers a demandé à Vivendi de clarifier sa communication datant du 27 mars et adressée à un de ses actionnaires à hauteur de 0,8% du capital du groupe, le fonds américain PSAM. En effet, depuis quelques semaines, le ton est monté entre Vivendi et PSAM, qui réclame la distribution de dividendes spéciaux d'un total de 9 milliards d'euros et essaie de convaincre d'autres investisseurs de soutenir sa requête, une initiative dénoncée par Vivendi. Le groupe avait estimé le 27 mars que cela irait à l'encontre de la loi française qui stipule que le capital social d'une société de télévision ne peut pas être détenu à plus de 20% par des personnes étrangères non européennes, une application «très discutable» de cette loi par Vivendi selon l’AMF.

A lire aussi