UberPop obtient un sursis en France jusqu’à fin septembre

le 31/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Cour d'appel de Paris a suspendu jusqu'à fin septembre sa décision sur une demande d'interdiction, émanant de trois sociétés concurrentes et d’associations de taxis qui avaient été déboutées en première instance par le tribunal de commerce de Paris, de l'application UberPop, l'offre payante de transport entre particuliers de l'Américain Uber. La Cour attend que le Conseil constitutionnel se prononce sur des questions prioritaires de constitutionnalité déposées par le spécialiste des voitures de tourisme avec chauffeur (VTC).

A lire aussi