Kingfisher renonce à Mr Bricolage

le 30/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Kingfisher a reconnu lundi l'échec de son projet de rachat de Mr Bricolage pour 275 millions d'euros, faute de pouvoir obtenir à temps les autorisations nécessaires des autorités de la concurrence et face aux réticences du premier actionnaire de sa cible. Le groupe britannique, numéro un européen des magasins de bricolage et déjà propriétaire de Castorama et Brico Dépôt en France, était entré l'an dernier en négociations exclusives avec Mr Bricolage. Mais le projet a été remis en cause la semaine dernière, la majorité du conseil d'administration du français et le premier actionnaire de celui-ci, l'ANPF, un réseau de franchisés, ayant exprimé des réserves sur les cessions proposées par Kingfisher à l'Autorité de la concurrence.

A lire aussi