La Cour des comptes épingle la transformation d’Icade

le 30/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La Cour des comptes épingle la transformation d’Icade

Dans son rapport sur les comptes et la gestion d’Icade de 2006 à 2013, les magistrats de la rue Cambon jugent «discutables» les conditions de la transformation de la foncière, notamment le prix d’introduction en 2006, et la cession de la plus grande partie du parc de logements, dans les deux cas plus favorables aux investisseurs minoritaires qu’à l’actionnaire de référence, la Caisse des dépôts (CDC). D’ailleurs, le rapport rappelle que l’avenir d’Icade représente un enjeu patrimonial pour la CDC.

La Cour des comptes s’interroge aussi sur la stratégie du groupe, en particulier sur l’avenir du pôle promotion, et sur celui du pôle santé, pour lequel la question du maintien du contrôle majoritaire d’Icade se pose. Le rapport demande aussi une amélioration de la gouvernance, avec de «véritables» administrateurs indépendants, et une consultation systématique des comités.

A lire aussi