Les tensions au Yémen font décaler les marchés mondiaux

le 26/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le prix du pétrole et de l'or montaient jeudi matin, tandis que les marchés actions étaient orientés en nette baisse, après l'annonce dans la nuit de mercredi à jeudi de l'intervention militaire de l'Arabie saoudite au Yémen. Riyad a lancé dans la nuit une opération militaire impliquant «plus de dix pays», dont l'Egypte et la Turquie, pour défendre le président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi. Ce dernier, réfugié à Aden, est confronté à une rébellion de la milice chiite des Houthis, soutenue par l'Iran, qui s'est emparée mercredi de l'aéroport d'Aden.

L'Arabie saoudite est appuyée par le Qatar, le Koweit, Bahrein et les Emirats arabes unis, ainsi que par son traditionnel allié américain. L'Egypte et la Turquie se sont également jointes à la coalition. L'Iran a aussitôt demandé l'arrêt de cette «agression militaire» contre le Yémen, et annoncé qu'il ferait «tous les efforts pour contrôler la crise» dans le pays. Les craintes d'une régionalisation du conflit ont fait bondir de pus de 3% le prix du pétrole, à 50,7 dollars pour le WTI américain et 58,4 dollars pour le Brent, tandis que l'once d'or prenait 1,2% à 1.210 dollars vers 13h30.

A lire aussi