Le dossier Sika se complique un peu plus pour Saint-Gobain

le 23/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le dossier Sika se complique un peu plus pour Saint-Gobain

Saint-Gobain maintient son projet d'acquisition de la holding de contrôle du chimiste suisse Sika, mais l'opération se complique un peu plus pour le groupe français. Le tribunal de Zoug a en effet rejeté le recours qui avait été déposé par la holding SWH (Schenker-Winkler Holding) pour demander l'annulation de la limitation de ses droits de vote imposée par le conseil d'administration de Sika. SWH possède 16,1% du capital et 52,4% des droits de vote. Mais le conseil d'administration de Sika, hostile au projet de rachat par Saint-Gobain, veut limiter ses droits de vote à la limite statutaire de 5%. "Le conseil de Sika salue la décision et va l'analyser en détail", a indiqué le groupe suisse. Saint-Gobain déclaré de son côté que cette décision de justice ne remettait en cause ni son projet d'acquisition annoncé en décembre, ni le calendrier de l'opération. "Cette décision ne porte pas sur le fond et n'est donc pas la confirmation des thèses de Sika, notamment sur la légalité d'une réduction par le conseil d'administration des droits de vote de SWH", a expliqué un porte-parole de Saint-Gobain, selon lequel, "si Sika venait à réduire ces droits, elle violerait gravement le droit de propriété de SWH". Selon SWH, le tribunal n'ayant pas jugé nécessaire de clarifier le débat sur les droits de vote avant la prochaine assemblée générale de Sika, plusieurs options s'offrent désormais à elle, parmi lesquelles l'annulation de décisions de l'AG qui se tiendra le 14 avril.

A lire aussi