Le marché s'inquiète d'un risque d'échec de la fusion entre Lafarge et Holcim

le 16/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Dans un marché en nette hausse, le cours de l'action Lafarge accuse la plus forte baisse de l'indice CAC 40 lundi matin, avec une chute de 5,14% à 61,64 euros. Les investisseurs s'inquiètent d'un risque d'échec du projet de fusion du groupe de ciment avec son concurrent suisse Holcim. Les deux partenaires ont reconnu lundi matin des divergences, au point de devoir envisager une renégociation de leur accord de mariage entre égaux annoncé en avril 2014. Mais alors que Lafarge n'est prêt qu'à revoir la parité de fusion en faveur de son partenaire, Holcim veut en profiter pour modifier les questions de gouvernance. Un des dix principaux actionnaires d'Holcim, qui a requis l'anonymat, a déclaré à Reuters que la fusion pourrait échouer si les termes de l'accord n'étaient pas renégociés en faveur du cimentier suisse. Selon lui, Holcim remettrait en question le choix de Bruno Lafont pour le poste de directeur général de l'entité combinée et voudrait une plus grande représentation au sein du futur conseil d'administration. Le cours de l'action Holcim est quasiment stable.

A lire aussi