Xavier Niel doute d'une possible consolidation du marché français des télécoms

le 12/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le fondateur et premier actionnaire d'Iliad, Xavier Niel, a réaffirmé jeudi ne pas croire au scénario d'une consolidation des opérateurs mobiles en France. «Si nous, nous ne sommes pas moteurs là -dessus, ça ne se passera pas», a-t-il expliqué lors d'une conférence avec des analystes. Le marché spécule sur un rachat de Bouygues Telecom par l'un de ses concurrents, Numericable-SFR ou Free. Ces déclarations font retomber la spéculation. Dans la matinée, le cours de l'action Bouygues perd 1,51% à 36,8 euros, Numericable-SFR cède 0,7% à 54,3 euros et Orange lâche 1,50% à 15,46 euros. Iliad perd de son côté 0,70% à 216,8 euros, la prévision d'une croissance de 10% de son Ebitda en 2015 étant jugée décevante.

A lire aussi