L’Autorité de la concurrence sanctionne le cartel des yaourts

le 12/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L’Autorité de la concurrence sanctionne le cartel des yaourts

Le gendarme français vient d’infliger 192,7 millions d’euros d’amende aux 10 acteurs ayant participé à une entente sur les produits laitiers frais vendus sous marques distributeurs entre 2006 et 2012. Les membres du cartel s’accordaient sur les hausses de prix annoncées aux distributeurs et se répartissaient les volumes entre eux, notamment en faussant les appels d’offre de la grande distribution. Lactalis (notamment sa co-entreprise avec Nestlé) écope de la plus lourde amende (60 millions d’euros), devant Sénagral, anciennement Senoble (46 millions d’euros).

En revanche, le plus gros acteur concerné, Yoplait, échappe à toute amende pour avoir dénoncé ce cartel dans le cadre de la procédure de clémence. Une sanction globale relativement légère: tous les acteurs, sauf un, n’ont pas contesté les faits et ont bénéficié d’une réduction de 16% de l’amende. Trois ont profité d’un autre rabais en raison de la fragilité de leur situation financière. En outre, Sénagral a bénéficié d’un abattement de 35% comme second demandeur de clémence. Lactalis a déjà annoncé son intention de faire appel de cette amende.

A lire aussi