Des actionnaires historiques de Zalando réduisent leur participation

le 11/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le principal actionnaire, le suédois Kinnevik, ne cédera aucun titre dans le cadre de ce placement accéléré portant sur 7,3% du capital.

Certains actionnaires historiques de Zalando ont choisi de prendre leurs bénéfices. Ils ont mis en vente «environ 7,3% du capital» du premier site de prêt-à -porter en Europe, a fait savoir hier soir Morgan Stanley, l’une des trois banques chargées du placement avec Goldman Sachs et Credit Suisse.

Sur un total de 17,85 millions d’actions mis en vente par le biais d’une procédure accélérée de constitution du livre d'ordres, Global Founders placera un peu plus de la moitié des titres, tandis que Holtzbrinck Ventures, AI European Holdings et Rocket Internet réduiront également leur participation. Quelques dirigeants de Zalando placeront des actions provenant de l’exercice d’options qui leur ont été attribuées dans le cadre de leur rémunération globale. Deux sources proches de l'opération ont déclaré que la valeur globale de la participation mise en vente s’élevait à environ 460 millions d'euros.

Global Founders est la société d'investissement des frères Marc, Oliver et Alexander Samwer, fondateurs de Zalando. AI European Holdings appartient à Access Industries, le conglomérat de l’homme d’affaires Len Blavatnik. Zalando a pour principal actionnaire la société d'investissement suédoise Kinnevik, qui ne cède aucun titre dans le cadre de ce placement. Il en est de même pour la société Bestseller Handels ainsi que pour les deux fondateurs et membres du directoire Robert Genz et David Schneider.

Ces actionnaires non vendeurs ont accepté «une extension jusqu’au 28 juin 2015 de la période de lock-up portant sur 64% du capital de l’entreprise». Introduite à la Bourse de Francfort en octobre dernier au prix unitaire de 21,5 euros, l’action a connu un beau parcours jusqu’à hier où elle a terminé en repli de 6,7% à 24,25 euros. En augmentant la liquidité de l’action, le placement annoncé pourrait favoriser une entrée du groupe dans l’indice MDAX.

L'entreprise allemande, qui a débuté comme un site de vente de chaussures en 2008, propose à présent 1.500 marques dans quinze pays. Elle prévoit une progression de ses ventes de 20 à 25% cette année, accompagnée d’une marge opérationnelle stable en raison de la hausse des investissements nécessaires pour assurer sa croissance future. Elle a annoncé la semaine dernière qu’elle allait porter ses effectifs à environ 10.000 personnes d'ici à la fin 2015 contre 8.000 actuellement, avec des embauches notamment dans la logistique, la technologie, la mode et l'exploitation.

A lire aussi