AbbVie a trouvé une nouvelle cible après l'échec de l'offre sur Shire en 2014

le 05/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le groupe pharmaceutique américain AbbVie a annoncé dans la nuit de mercredi à jeudi le rachat du laboratoire californien Pharmacyclics, spécialiste de l'oncologie, pour 21 milliards de dollars (19 milliards d'euros). Pharmacyclics produit l'Imbruvica, un traitement contre les cancers du sang et dont les ventes aux Etats-Unis devraient atteindre le milliard de dollars cette année. Pour cette opération, AbbVie versera 261,25 dollars en numéraire et en titres pour chaque action apportée, soit une prime de 13% par rapport au cours de clôture de Pharmacyclics mercredi soir sur le Nasdaq. Le laboratoire enttend financer l'acquisition sur ses fonds existants et par endettement. L'opération intervient après l'acquisition manquée du laboratoire irlandais Shire en 2014, une opération de 55 milliards de dollars à laquelle AbbVie avait choisi de renoncer après le durcissement des lois fiscales aux Etats-Unis.

A lire aussi