Emmanuel Macron veut y voir clair sur Areva avant toute opération financière

le 03/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Areva doit faire le point sur «sa situation réelle» avant qu'une opération financière puisse être envisagée, a déclaré mardi le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, à Reuters. A la veille de la présentation officielle des résultats du groupe nucléaire en difficulté, dont les pertes pour 2014 se chiffraient à 4,9 milliards d'euros, alors que l'Etat est actionnaire à 87%, il n'a pas exclu qu'Areva annonce des cessions, une option évoquée par des sources syndicales. «La priorité, c'est que la société puisse à la fois faire un état des lieux et présenter au marché sa situation réelle sur le plan financier et opérationnel et mette en place et exécute un plan de redressement sur le plan opérationnel et stratégique qui s'impose», a ajouté le ministre.

A lire aussi