Une action collective d'usagers est ouverte contre les sociétés d'autoroutes

le 13/02/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'avocate et ancienne ministre Corinne Lepage a annoncé le lancement d'une action collective contre les sociétés d'autoroutes pour réclamer "un juste prix de péage" sur cinq portions construites depuis des décennies. "Selon nos estimations, le tarif actuel est d'au moins 20% supérieur à ce qu'il devrait être", indique-t-elle dans une interview publiée vendredi dans Le Parisien Aujourd'hui en France. Les cinq portions d'autouroute concernées sont l'A1 (Paris-Lille), A6 (Paris-Lyon), A7 (Lyon-Aix en Provence), A9 (Montpellier-Le Perthus) et l'A13 (Paris-Caen). Le coût de ces portions, construites dans les années 1960-1970, a depuis longtemps été amorti, fait valoir Corinne Lepage qui espère rassembler jusqu'à 50.000 contributions. Dans un communiqué, l'association des sociétés françaises d'autoroutes dénonce une "approche caricaturale" qui ne ne repose "sur aucune réalité juridique ou économique".

A lire aussi