La vente du Rafale à l'Egypte est en bonne voie

le 12/02/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La vente du Rafale à l'Egypte est en bonne voie

Le contrat officiel n'est pas encore signé mais les discussions entre la France et l'Egypte sur un contrat d'armement de l'ordre de 5 milliards d'euros, incluant la vente de 24 avions Rafale, ont franchi un cap important. Selon Le Monde, le contrat aurait été paraphé par les négociateurs. La signature officielle par les chefs d'Etat pourrait avoir lieu dès lundi 16 février. Une source française a toutefois indiqué à Reuters que le président égyptien Abdel Fattah al Sissi n'a pas encore rendu sa décision. En plus des avions de combat, le contrat prévoit la vente d'une frégate multimissions Fremm et de missiles.

Si l'accord venait à être officialisé, il s'agirait de la première vente à l'export du Rafale depuis son lancement en 1989. Jusqu'à présent l'avion fabriqué par Dassault Aviation n'a que l'armée française comme client. Ce premier contrat serait de bon augure pour un autre en cours de discussion avec le Qatar. Le groupe familial négocie également depuis trois ans avec l'Inde une méga-commande de 126 avions, mais les discussions exclusives achoppent de nouveau sur la garantie apportée par l'avionneur français pour les 108 avions qui seraient fabriqués en Inde.

A lire aussi