Le dirigeant de Fiat est ouvert à une fusion

le 12/02/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Sergio Marchionne, le directeur général de Fiat Chrysler Automobiles, prédit, dans un entretien au quotidien, que les constructeurs automobiles réticents à se rapprocher seront forcés à revoir leur position face à l'offensive des investisseurs activistes. Il précise toutefois qu'il ne discute pour l'instant avec personne. Le quotidien rappelle que l'activiste Harry Wilson tente de forcer GM à racheter 8 milliards de dollars d'actions.

A lire aussi