La SEC trouve un accord avec les cabinets d’audits en Chine

le 06/02/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les filiales chinoises des quatre plus grands cabinets d’audits (Deloitte, EY, PwC et KPMG) ont conclu un accord avec le gendarme de la Bourse américain, mettant fin à un conflit de longue haleine survenu suite au refus de ces firmes de communiquer à la Securities and Exchange Commission (Sec) certains documents relatifs à des entreprises soupçonnées de fraude. Chacune d’entre elles, qui ont admis ne pas avoir fourni les documents demandés jusqu’en 2012, paiera 500.000 dollars.

A lire aussi