Denis Lesprit prend la présidence des commissaires aux comptes français

le 05/02/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Compagnie nationale des commissaires aux comptes (CNCC) a élu jeudi matin Denis Lesprit à sa présidence avec 64% des voix dès le premier tour. Ce diplômé d'HEC succède à Yves Nicolas. A la tête de la CNCC, qui représente les 13.500 commissaires aux comptes français, il devra veiller à la mise en application la réforme européenne de l'audit en juin 2016. Patron d'un petit cabinet toulousain, AEC, Denis Lesprit se présente comme un président de la base, opposé à tout relèvement des seuils d'intervention du commissaire aux comptes dans les entreprises. Il souhaite aussi élargir le recrutement à d'autres profils que ceux strictement comptables, et ainsi a piloté en 2013 le lancement du CAF CAC, nouveau Certificat d’aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes qui ouvre des passerelles aux étudiants de cursus d’ingénieurs, de juristes et d’écoles de commerce.

A lire aussi